Collectif CAVART

(Italie, 1970-1977)

Actif entre 1970 et 1977, le groupe italien Cavart est né dans un contexte de contre-culture marqué par l’affirmation de pratiques « radicales » en architecture. Cavart développe une critique du capitalisme en misant sur l’écologie, l’action collective et la participation citoyenne comme « conditions absolues » d’une réappropriation de l’espace social. Entre 1973 et 1975, ils réalisent une série d’interventions dans les carrières (en italien cava) de la région de Padoue. Ainsi le célèbre Séminario Cavart 1975, conçu comme un « concours-séminaire visant la conception d’architectures impossibles », réunissait architectes, designers, acteurs et poètes pour générer des oeuvres destinées à « libérer l’architecture de ses contraintes » et conçues comme des environnements supports de débat. Entre 1974 et 1977, Cavart conjugue les projets théoriques (sur « les nouvelles formes de paysages »), la production de films expérimentaux (Design &cologico ou Santa Ecologia Vergine e Martire, qui remporte en 1974 le prix Centro Psicografico di Maser) et la pratique de l’exposition (Prospettiva del 21.mo secolo e Guernica, L’esplorazione del territorio del corpo, à Padoue ou La Balenale, Biennale de Venise 1976).

partager sur Facebook ou Twitter