Didier Fiùza Faustino

(France, 1968)

Dirigeant depuis 2001 le Bureau des Mésarchitecture avec Pascal Mazoyer à Paris, Didier Faustino met en place des espaces de réflexion collaboratifs à la frontière de l’architecture, de l’installation et de la performance. Déclinant trois typologies possibles d’abris pour demain (Tomorrow’s shelter), Didier Faustino scénarise dans ce projet les possibles après la catastrophe due au réchauffement climatique et à la montée des eaux qui transforme les paysages autant que les sociétés. Entre paranoïa et espoir de solutions alternatives, l’architecte propose trois modules composés pour chacun de deux parties : des volumes pleins en béton correspondant aux espaces individuels d’habitation, entre ou autour desquels se suspendent d’amples plateformes métalliques dédiées aux espaces communs de vie. Cette configuration, qui oppose l’image du bunker protecteur au treillis nu au-dessus du sol, exprime la façon dont la forme architecturale pourrait s’adapter à un territoire en mutation : au fil de la montée des eaux, seules les plateformes émergeraient, tandis que les parties inférieures seraient immergées. Ce projet incarne alors la vision d’une architecture face à un monde qui, désormais, ne peut se penser qu’avec la force du collectif : se retrouver ensemble au-dessus de l’eau pour survivre en est ici la métaphore.

En savoir plus sur le site du Frac Centre-Val de Loire.

partager sur Facebook ou Twitter