Gilles Ehrmann

(France, 1928–2005)

Claude Parent a cherché à redéfinir nos espaces de vie en édifiant des bâtiments perturbateurs aux sols et aux murs inclinés, dans un rapport critique au plan moderne, traditionnellement horizontal. Entre 1963 et 1968, au sein d’Architecture Principe, il développe avec Paul Virilio la théorie de la fonction oblique : un nouveau rapport au sol fondé sur l’instabilité et le déséquilibre. En 1970, commissaire du Pavillon Français de la Biennale d’art de Venise, Parent concrétise à grande échelle ses systèmes de rampes inclinées. Intitulé La ligne de plus grande pente, le « praticable » de Venise est un projet collaboratif dont chaque étape est photographiée par Gilles Ehrmann. Une sélection des 282 prises de vues constitutives de cette œuvre photographique recouvre l’ensemble des parois de la borne, documentant les interventions des artistes Bellaguet, Buri, Cousin, Morellet et Mannoni dans une forme expérimentale et joyeuse de synthèse des arts.

partager sur Facebook ou Twitter

Lieu(x) d'exposition