Luis Urculo

(Espagne, 1978)

Luis Urculo, Ensayo Sobre la Ruina, (Essai sur la Ruine), 2012 Courtesy Luis Urculo

Dans le court-métrage Ensayo Sobre la Ruina, 2012, l’artiste Luis Urculo remet en cause l’idée de progrès à travers un essai sur l’instabilité et le délabrement des constructions. Des scènes différentes, bien que similaires dans leur agencement et leur état général, s’y succèdent. Face à la caméra, au milieu d’un décor abstrait entièrement blanc, matériaux bruts et objets donnent vie à une configuration précaire qui lentement tombe en ruine, sans raison apparente. Les forces contraires restent bien cachées. La répétition du même acte laisse entendre une comparaison entre les scènes. Bien que l’action soit constante, les résultats sont variés, et dépendent de la pesanteur et des forces à l’oeuvre, ainsi que des matériaux et des formes. Le bruit causé par l’effondrement, et le temps que celui-ci met à se produire, changent à chaque fois. À la fin, les objets restent dans cette configuration écroulée qui conserve des traces de la structure initiale.

partager sur Facebook ou Twitter

Lieu(x) d'exposition