Max Turnheim

(France, 1982)

Architecte diplômé de l’École Spéciale d’Architecture de Paris en 2007, Max Turnheim dirige actuellement le studio d’architecture UHO. Sa démarche s’exprime dans ce projet par une approche prenant pour références directes deux oeuvres de la collection du Frac Centre- Val de Loire : Project Mizoe n° 4 (1993) de Hiromi Fuji et No-Stop City (1969) d’Archizoom. Ces deux oeuvres ont en commun une critique des fondements du modernisme, une affirmation de la neutralité comme condition nouvelle de l’architecture et de la ville. Si Fuji ramène l’architecture à son « degré zéro », Archizoom affirme qu’on doit l’éliminer. La Barre réinvestit l’idée de l’absence d’historicité du bâtiment, du stéréotype du logement collectif ainsi que celle de « métropole diffuse » de Branzi. Dans ce projet, la ville devient en effet pur espace de circulation des flux, modélisés d’après les équations décrivant le mouvement des fluides de Navier et Stokes, scientifiques du XIXe siècle. La lumière et les motifs changeants de l’écran jouant sur la surface miroitante dissolvent La Barre ou, au contraire, la font apparaître comme une zone de résistance possible de l’espace domestique face à la dynamique urbaine.

partager sur Facebook ou Twitter