Mengzhi Zheng

(Chine, 1983)

Après ses études de graphisme, Mengzhi Zheng se forme à la Villa Arson (Nice) de 2006 à 2011, époque à laquelle il passe du dessin au volume. Les Maquettes abandonnées sont conçues comme des croquis dans l’espace : elles conservent du geste graphique la rapidité et le caractère automatique, cette fois matérialisé par un agencement en mikado de morceaux de bois, de carton et de papier. Ces « inarchitectures », « espaces non habités » ou « espaces non fonctionnels », tels que les qualifie l’artiste, ne sont pas pensés pour être occupés, ce ne sont pas des maquettes à échelle réduite d’un bâtiment à venir. Si elles évoquent la ruine ou l’inachèvement, si elles conduisent l’imaginaire à échafauder des scénarios de catastrophes passées ou si elles rappellent les cabanes faites de trois fois rien, elles ne sont abandonnées que parce qu’elles se situent entre-deux, précisément dans le passage entre dessin et volume. Ce sont des esquisses, des supports de projection mentale scrupuleusement accrochés au mur à hauteur d’oeil, présentés frontalement et dans un rapport de proximité favorisant la traversée visuelle de ces petites structures, alors habitées pour un instant.

partager sur Facebook ou Twitter