Transpalette Centre d’art contemporain

À l’occasion de la Biennale, l’artiste et architecte jordano-palestinienne Saba Innab a été accueillie en résidence à l’ENSA Bourges / La Box pendant quatre mois. La mise à disposition d’un atelier-résidence lui a permis de prolonger ses recherches autour de l’imaginaire de l’habitat et l’expérience du temps en situation de déracinement. À l’issue cette résidence, Saba Innab présente une production in situ au sein de Transpalette, centre d’art. Cette œuvre inédite intègre la collection du Frac et participe de son parcours d’exposition permanente à l’échelle de la région.

Élevée à partir d’un élément de maçonnerie standard, cette sculpture détourne le parpaing de sa fonction première et s’affirme comme un antimonument, une ruine. Elle dialogue avec l’activité circassienne passée du lieu, dont seul l’ourlet circulaire en béton esquisse la trace. À travers ce geste, Saba Innab réinvestit la nature éphémère et nomade du chapiteau aujourd’hui disparu – édifice pour les corps, toujours en mouvement – pour élaborer un paysage pluriel, à la fois minéral et immobile, paisible et ludique, qui s’offre au public et à toutes les réappropriations.

Artistes invités