Symposium

Palestine Terre des rêves, un état rêvé

La production architecturale à la lumière du rêve d’un état/nation

Ce colloque aborde la production architecturale en Palestine à la lumière du/des rêve(s) palestinien(s) d’un état/nation. Il se concentre principalement sur les états changeants du rêve et de ses répercussions sur la scène (architecturale). L’ensemble du thème explore l’architecture et l’environnement bâti en Palestine comme moyen de compréhension du rêve palestinien et son lien au monde arabe global compris dans son ensemble et des transformations que ce dernier subit en ce moment. Des professeurs du Département d’Architecture de l’Université de Birzeit en Palestine sont invités à mener une journée de tables-rondes sur l’état de la scène architecturale contemporaine.


Avec la participation de :

– Mr Dr. Yasser Elsheshtawy, professeur associé d’architecture à l’Université de Columbia et chercheur invité à l’Institut des États arabes du Golfe à Washington, DC
– Mme Arch. Nadia Habash, Chef de projet et directrice de Habash Consulting Engineers (HCE) et conférencière associée au Département d’Architecture de l’Université de Birzeit, Palestine
– Mr Dr. Arch. Shadi Ghadban, professeur agrégé au Département d’Ingénierie architecturale à la Faculté d’Ingénierie de l’Université de Birzeit, Palestine
– Mr Dr. Abaher El Sakka, professeur associé au département des sciences sociales et du comportement de l’Université de Birzeit, Palestine

Coordination scientifique :

– Mme Dr. Shaden Awad, Professeur du Département d’Architecture de l’Université de Birzeit
– Mme Arch. Dima Yaser, Professeur du Département d’Architecture de l’Université de Birzeit
– Mr Dr. Yasid Al Rifai, Président de la chaire architecturale de l’Université de Birzeit

Déroulé des tables-rondes :

Samedi 17 mars 2018
• De 11h à 13h : Terre des rêves
– Le Moyen-Orient : Architecture entre tradition et mondialisation
– Architecture palestinienne : la nostalgie contre le moderne
• De 14h30 à 16h30 : Le rêve des rêves – le projet d’un État
– Le politique – néolibéralisme: le rêve de l’État
– Architecture communautaire : l’imaginaire et la pratique
– La nouvelle ère : entre la Cisjordanie et Gaza


Navette gratuite Paris – Orléans

Le Frac Centre-Val de Loire met à disposition du public une navette aller-retour au départ de Paris :

• PARIS > ORLÉANS :
Départ de la navette à 8h30. Rendez-vous place Denfert-Rochereau – Paris 14e devant Monceau-Fleurs – 110 Avenue Denfert-Rochereau
Accès : RER B – métro lignes 4 et 6 – Bus 38, 68, 88, 276, Orly Bus – arrêt Denfert-Rochereau

• ORLÉANS > PARIS :
Navette de retour à 17h30. Rendez-vous devant le Frac Centre-Val de Loire.
Arrivée à Paris estimée aux alentours de 19h30 – heure susceptible d’évoluer en fonction du trafic routier.


Réservation conseillée pour la navette : contact@frac-centre.fr
Tables-rondes en anglais et suivies d’un débat
Entrée libre

partager sur Facebook ou Twitter

Autres symposiums

Est-il encore possible d’être un étranger ?

L’objet de cette journée veut contribuer à explorer les vertus de l’étrangéité, dans quelque situation que ce soit. Quel étranger peut-on vouloir devenir ? Nous proposons alors une réflexion sur le thème suivant : il est nécessaire d’être étranger. Non seulement l’étrangéité est une condition indispensable de l’humanité, mais encore il peut-être requis d’apprendre à « faire figure d’étranger2» pour préserver l’altérité, mais aussi la critique.